LE DISPOSITIF CLEA

Le contrat local d’éducation artistique (CLEA) est un projet qui s’inscrit au coeur de la politique éducative et culturelle de la commune. Il vise à mettre en place des équipements structurants et à amener ses publics à la pratique artistique sous différentes formes (spectacle vivant, musique,littérature et oralité...).

Animés par une volonté commune de réduire les inégalités d'accès à l'art et à la culture, la Villede Saint-Pierre, l'Académie de la Réunion, la Direction des Affaires Culturelles et la CIVIS mutualisent leurs moyens depuis 2014 en faveur de l'éducation artistique et culturelle.

Chaque année, plus de 20 000 scolaires bénéficient d'actions en ce sens. L'objectif pour les prochaines années est de porter à 100% le taux d'enfants bénéficiant d'une éducation artistique etculturelle sur le territoire de Saint-Pierre.

Temps forts du CLEA

D'octobre 2018 à juin 2019 / secteur de la ravine blanche.

« CHOEURS DE FOULE » est un projet d’établissement de l'école de musique de Saint Pierre qui s’inscrit dans la perspective du plan culturel de territoire : une résidence d’artiste sur le territoire de la Ravine Blanche, un partenariat entre une école de musique et des établissements scolaires du secteur (écoles primaires / collège / lycée), une association de quartier (chorale amateur). L’objectif est de réaliser un grand ensemble vocal (plus de 150 choristes) qui interprétera un répertoire de chants traditionnels issus du MALOYA.

Cette expérimentation musicale sera valorisée dans un premier temps dans le village du 20 Décembre à la Ravine Blanche, dans le cadre de la commémoration de l’abolition de l’esclavage. Puis sur une scène lors de la fête de la musique en juin 2019.

L’ensemble vocal sera accompagné d’une section rythmique traditionnelle (rouler, kayamb, piker...) et d'un ensemble de percussions et de violons de l’école de musique.

Établissements scolaires concernés :

  • Écoles Jean Jaurès et Martin Luther King
  • Collège Paul Hermann
  • Lycée François de Mahy

De février à mai 2019 / secteur de Mont Vert et Ravine des Cafres.

"Montvert, zarlor nout péi - Les chances d'un piton, l'écrin d'un trésor". Ce projet souhaite relater l’histoire d’un piton volcanique très récent qui abrite la seule forêt primaire de l'île en milieu urbain. Unique, parce qu’il abrite un nombre important d’espèces endémiques, dont notre edelweiss locale, une orchidée emblématique du Piton Mont Vert dont on ne trouve quasiment aucune trace ailleurs. C’est aussi un lieu qui recèle de faits réels et légendaires étonnants. la compagnie Nektar va aller à la rencontre des habitants de ce territoire et faire se rencontrer l’art, la géologie et la botanique.

Établissements scolaires concernés :

  • Écoles Charles Cros, Henri Lapierre et Evariste de Parny
  • Collège Adam de Villiers

De février à mai 2019 / secteur de la Ravine des Cabris

Un véritable « parcours autour de la marionnette à gaine » sera proposé aux scolaires du secteur de la Ravine des Cabris en 3 étapes :

  1. Un atelier « découverte du personnage de GUIGNOL » et manipulations. L’artiste entameun dialogue autour du métier de marionnettiste et présente une à une les marionnettes. Le personnage de guignol lui offre un prétexte pour aborder l’histoire de la marionnette en France et dans le monde. L’atelier finit par une démonstration de l’art de manipuler la marionnette.
  2. Une représentation du spectacle de la Cie Théâtre Bazar « La face cachée » à l'ensemble
    des établissements.
  3. Une création « ENFANTS MARIONNETTISTES ». Les élèves joueront presque comme des professionnels à former une compagnie ou chacun dans son domaine servira le spectacle. Le but est de jouer une ou plusieurs représentations dans les écoles du secteur.

Établissements scolaires concernés :

  • Écoles Jean Paul Sartre, Pablo Picasso, Simone De Beauvoir, Célimène et Isnelle Amelin.